Politique culturelle

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) se réjouit de la politique culturelle qui a été présentée ce matin par la ministre de la Culture et des Communications, madame Marie Montpetit et qui réitère le français comme langue officielle du Québec. De plus, la politique culturelle a été dévoilée avec un plan d’action qui comprend notamment une mesure phare pour le MNQ, soit la mise en place d’une stratégie de commémoration.
 
« Les actions prévues par le gouvernement, qui visent notamment à prévoir une définition de principes et d’orientations permettant de structurer les activités de commémoration sur le territoire et également de coordonner les activités de commémoration du gouvernement du Québec, sont vues d’un bon œil par le MNQ. Nous attendions avec impatience, depuis plusieurs années, que de telles mesures soient mises en place, car elles sont nécessaires pour le développement de la fierté et de l’identité nationale. Nous saluons aussi la reconnaissance par cette politique culturelle de l’importance du lien entre la francisation des néo-Québécois et leur initiation à notre culture. » avance Etienne-Alexis Boucher, président du MNQ. « Le rayonnement de notre culture à l’étranger commence aussi par le fait d’être en mesure de commémorer dignement les réussites du Québec et de partager celles-ci avec les communautés qui immigrent ici et ce, en français et il s’agit d’une responsabilité gouvernementale qui semblait malheureusement oubliée » ajoute-t-il.
 
Le MNQ entend suivre de près le dossier de la toute nouvelle politique culturelle annoncée ce matin et espère que les actions prévues seront bel et bien déployées dans une année politique charnière où des élections doivent avoir lieu en octobre.
 
Fondé en 1947, le MNQ est le réseau des 19 Sociétés nationales et Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec. Il a pour mission de défendre et promouvoir l’identité québécoise, la langue, l’histoire, la culture et le patrimoine.