distinctions

Pour ses GRANDS qui font avancer le Québec

médaille rené-lévesque

La remise a eu lieu à l’occasion de la Journée nationale des patriotes, journée que monsieur Landry a lui-même instaurée en 2002. Nous savons, chaque moment historique et chaque région du Québec ont fourni leur lot de patriotes, de pionniers et de véritables leaders prêts à faire don de soi en mettant leur talent au service de toute la nation. Le nom de la plupart d’entre eux est tombé dans l’oubli, demeurant cependant un héritage survivant, que ce soit à travers des institutions, des œuvres ou des communautés fières de leurs racines. Il arrive cependant que le talent de certains soit tel qu’il confine au génie et que leur parcours patriotique soit à ce point exemplaire qu’il confine à l’héroïsme. Tel est le cas pour Bernard Landry, que ce soit pour son implication en tant que militant, en tant qu’homme politique, en tant que leader économique, ou en tant qu’enseignant. L’ensemble des Québécoises et des Québécois peuvent se souvenir de lui aujourd’hui comme étant un homme qui a toujours été animé par une fervente passion pour sa nation et ceux qui l’habitent.
 
En décidant de conférer sa plus haute distinction à titre posthume à monsieur Bernard Landry, le MNQ souhaitait souligner sa contribution exceptionnelle et unique à l’édification du Québec moderne, à son enrichissement, à son affirmation et à son rayonnement international.

Médaille René-Chaloult

Créée en 1973 à l’occasion du 25ᵉ anniversaire de fondation du MNQ, la Médaille René-Chaloult se veut un témoignage de reconnaissance décerné pour honorer le travail et l’oeuvre d’une personnalité québécoise qui s’est illustrée, soit dans le domaine intellectuel, artistique ou humanitaire, soit sur le plan politique, socio-économique ou culturel, ou encore dans le monde des loisirs et des sports. Depuis sa création, elle a été décernée aux personnes suivantes:

1973 — René Chaloult, député et historien
1973 — Esdras Minville, écrivain et économiste
1974 — Jean-Marc Léger, journaliste
1977 — Alfred Rouleau, pour le Mouvement Desjardins
1979 — Félix Leclerc, écrivain et auteur-interprète
1982 — Marcel Robidas, maire de Longueuil
1984 — Gérard Turcotte, président du MNQ
1987 — Jean Pierre Coallier
1989 — Fernand Daoust, secrétaire-général de la FTQ
1991 — Janette Bertrand, auteure
1994 — Michel Tremblay, dramaturge
1997 — Pierre Perrault, poète et cinéaste
1999 — Jacques Proulx, fondateur de Solidarité rurale du Québec
2012 — Jacques Lacoursière, historien

Médaille de bronze

Le MNQ a créé en 1982 une distinction régionale, la Médaille de bronze. Décernée par le MNQ sur recommandation d’une Société membre, elle est remise à une personne qui a travaillé à promouvoir la langue, la culture du Québec, le patrimoine, l’histoire et les intérêts des Québécoises et des Québécois dans sa région. Cette médaille valorise le travail de ces gens de l’ombre en les mettant sous les projecteurs. La remise par les Sociétés est devenue une tradition qui se perpétue dans le temps.
 
Depuis sa création, c’est plus de 150 personnes qui ont ainsi été honorées pour leur dévouement à la cause du Québec