Facebook Twitter More...

Les prix Jacques-Lacoursière

PrixJacquesLacoursiere_CouleurDepuis plus de 15 ans, nous sommes très fiers de remettre chaque année les prix du Mérite en histoire dans toutes les régions du Québec. Ces évènements sont organisés pour récompenser les élèves de 4e secondaire ayant obtenu une note parfaite à l’examen uniforme du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Dans certains cas, le travail des enseignants est également souligné de diverses manières, notamment par la remise d’une médaille de l’Assemblée nationale par le député local. Ces évènements régionaux se tiennent pour la grande majorité à la fin du mois de mai, la plupart du temps à l’occasion d’une activité soulignant la Journée nationale des patriotes. Il s’agit d’un rendez-vous incontournable célébrant de la plus belle des manières l’histoire du Québec.
 
Forts de ce succès qui ne se dément pas avec le temps, nous avons décidé d’étendre ces prix aux nouveaux arrivants en créant les prix Jacques-Lacoursière. À notre avis, la connaissance de son passé sert à cimenter l’identité collective puisque la mémoire est l’un des éléments qui définitl’appartenance nationale. Pour une jeune nation comme le Québec, dont la survie semble toujours fragile pour plusieurs, la transmission de la mémoire est d’autant plus importante qu’elle permet d’inscrire notre existence dans le passé et vers le futur. L’histoire nationale sert de point d’ancrage fort à la société. Pour qu’un sentiment de vivre ensemble soit palpable, il faut que les citoyens se sentent enracinés. Cette mémoire collective doit être possédée par tous les résidents du Québec, peu importe leur origine ou leur lieu de naissance. Elle est un outil d’intégration par excellence. Voilà pourquoi nous souhaitons favoriser la connaissance de l’histoire du Québec aux nouveaux arrivants.
 
Les prix Jacques-Lacoursière vise à promouvoir l’intérêt, la connaissance de l’histoire du Québec et la maîtrise de la langue française auprès des nouveaux arrivants. En partenariat avec les centres de francisation participants et la Fondation Lionel-Groulx, les Sociétés membres du MNQ tiendront à partir de ce printemps un concours au terme duquel, dans chaque région participante, sera décernée une bourse de 500 $ à l’auteur du meilleur texte portant sur le thème choisi.
 
En donnant son nom à ce nouveau prix, le MNQ veut rendre hommage à Jacques Lacoursière, l’un des historiens les plus importants du Québec. Depuis plus de 50 ans, il s’est donné comme mission de faire connaître et aimer l’histoire du Québec, autant par ses écrits que par la radio, la télévision, le film et les conférences.
 
Ce concours à l’échelle du Québec prendra la forme de la rédaction d’une composition originale d’environ 400 à 500 mots portant sur un évènement marquant de l’histoire du Québec identifié à partir de l’ouvrage Dix journées qui ont fait le Québec (VLB, 2013). Ainsi, cette année, les participants devront raconter dans leurs propres mots la fondation de Québec. Pour mémoire, rappelons que le 3 juillet 1608, l’explorateur Samuel de Champlain débarque à Québec en compagnie d’une trentaine d’ouvriers pour y fonder un poste de traite, le premier établissement français permanent en Amérique. D’abord un comptoir de commerce, Québec est appelée à devenir le centre administratif et politique de la Nouvelle-France. Ce sont ces évènements passionnants, déterminants pour l’histoire du peuple québécois, qui devront être racontés par nos participants.
 
Le travail demandé devra être supervisé par un enseignant en francisation et les exigences seraient semblables à celles de niveau secondaire. Par la suite, un jury sera mandaté pour désigner le meilleur texte parmi ceux reçus dans chaque région participante.
 
Pour être admissible, le participant doit être inscrit à un cours de francisation (niveau avancé) s’adressant aux immigrants dûment reconnu par le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Intégration (MIDI), ou avoir complété sa formation depuis moins d’un an. Il doit également être soutenu par un enseignant du centre de francisation où il a suivi sa formation.
 
Pour cette première édition, ce concours se déroulera dans les régions participantes dès ce printemps et cet automne. Pour les années suivantes, le concours se tiendra tous les printemps, au même moment que la remise des prix du Mérite en histoire. Le secrétariat du MNQ sera responsable de coordonner, avec les Sociétés, ce concours national. Il sera notamment responsable d’établir les critères d’admission et consignes aux participants. Il fournira également tous les outils nécessaires à la bonne marche du concours (certificats et outils de communications). De leur côté, les Sociétés participantes publiciseront le concours auprès des centres de francisation de leur région.
 
Pour en savoir plus sur les prix Jacques-Lacoursière, nous vous invitons à consulter le site mnq.quebec.
 
Logo FLG