Trousse du participant

Le 3 juillet 1608 — La fondation de Québec : les Français s’installent en Amérique du Nord

 
Le 3 juillet 1608, l’explorateur Samuel de Champlain débarque à Québec en compagnie d’une trentaine d’ouvriers pour y fonder un poste de traite, le premier établissement français permanent en Amérique. D’abord un comptoir de commerce, Québec est appelée à devenir le centre administratif et politique de la Nouvelle-France. Il faut savoir que dès 1603, Champlain avait obtenu l’autorisation par le chef montagnais Anadabijou de s’établir à cet endroit. A cette époque, il avait promis de prêter main-forte aux Montagnais dans leur guerre contre les Iroquois. Lors de la fondation de Québec, le futur « Père de la Nouvelle-France » échappe à une tentative d’assassinat, parce que les Basques ne sont pas intéressés à voir un poste de traite situé plus à l’ouest que Tadoussac. Le premier hiver est catastrophique. La majorité des premiers occupants sont victimes soit du scorbut, soit de la dysenterie. L’établissement de Québec se développe très lentement. Et, ce n’est vraiment qu’en 1618 que Champlain devient le chef d’une colonie de peuplement. C’est d’ailleurs cette année-là qu’il dresse un inventaire des richesses éventuelles de la colonie naissante. Le petit poste de Québec peut donc être considéré comme le premier établissement permanent de la France dans sa colonie. C’est ainsi que débute la grande aventure de la Nouvelle-France, et celle de ses habitants, dont nous sommes les descendants.
 

Qui est Samuel de Champlain?

 
Samuel de Champlain serait né à Brouage, dans l’ancienne province de Saintonge en France (aujourd’hui Charente-Maritime), entre 1567 et 1580; il est mort à Québec le 25 décembre 1635. Il est navigateur, cartographe, soldat, explorateur, géographe, commandant et chroniqueur. À titre d’explorateur, entre 1603 et 1635, il a effectué 12 séjours en Amérique du Nord. Il tire sa notoriété surtout pour avoir fondé la ville de Québec en 1608 et pour avoir travaillé d’arrache-pied à l’implantation d’une colonie française en Amérique du Nord. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fut par la suite surnommé le « père de la Nouvelle-France ».
 

Consignes aux participants

 
Le participant doit composer un texte original de 400 à 500 mots et raconter dans ses mots les principaux évènements qui ont conduits à la fondation de Québec le 3 juillet 1608, et du même souffle, de l’établissement de la colonie française. Il doit se servir du texte de référence principal. Le participant peut évidemment se référer à d’autres sources. Une liste de références se trouve en bas de page.
 
En plus du texte, le participant doit fournir une bibliographie des sources et ouvrages qu’il a consultés dans le cadre de la rédaction de son texte, ainsi que les autres documents identifiés dans la section « Dossier du participant ».
 

Matériel didactique

 

Texte principal :

Jacques LACOURSIÈRE, « Le 3 juillet 1608 — La fondation de Québec : les Français s’installent en Amérique du Nord », Dix journées qui ont fait le Québec, VLB, 2013, p.11-29 (version abrégée et remaniée pour les fins du concours).
 
Ce texte est tiré de la conférence prononcée par Jacques Lacoursière le 14 octobre 2011 à l’Auditorium de Bibliothèque et Archives nationales du Québec dans le cadre de la série Dix journées qui ont fait le Québec. La version vidéo et audio de cette conférence sont également disponibles.
 

Lexique

 
Lexique en format imprimable
Lexique en format PowerPoint
 
 
 

Sources complémentaires :

 
Éric BÉDARD, L’histoire du Québec pour les nuls, First Éditions, 2012, 394 p.
 
Gilles Boulet, Jacques LACOURSIÈRE et Denis VAUGEOIS, Le Boréal Express 1524-1760. Journal d’histoire du Canada, Éditions du Septentrion, 2009 (réédition), 276 p.
 
Samuel de CHAMPLAIN, Les Fondations de l’Acadie et de Québec 1604-1611, Éditions du Septentrion, 2008, 294 p.
 
David Hackett FISCHER, Le rêve de Champlain, Éditions du Boréal, 2011, 1008 p.
 
Jacques LACOURSIÈRE, Histoire populaire du Québec. Des origines à 1791, (tome 1), Éditions du Septentrion, 2013, 696 p.
 
Jacques LACOURSIÈRE, Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière, Éditions du Septentrion, 2002, 196 p.
 
Jacques LACOURSIÈRE, Jacques PROVENCHER, Denis VAUGEOIS, Canada-Québec 1534-2015, Éditions du Septentrion, 2015 (réédition), 616 p.
 
Raymonde LITALIEN et Denis VAUGEOIS, Champlain. La naissance de l’Amérique française, Éditions du Septentrion, 2004, 400 p.
 
Maurice K. SÉGUIN, Samuel de Champlain. L’entrepreneur et le rêveur, Éditions du Septentrion, 2008, 384 p.
 

Documentaires et fictions historiques portant sur le même thème

 
Collectif, 400e anniversaire de Québec, Vu du Château…, Imavision Productions, 2008, 523 min.
 
Denys ARCAND, Québec 1603. Samuel de Champlain, ONF, 1964, 14 min.
 
Denys ARCAND, Champlain, ONF, 1964, 28 min.
 
Martin CADOTTE, Le rêve de Champlain, Groupe Fair-Play / Productions Slalom / Turbulent / TFO, 2015, 6 épisodes
 
Gilles CARLE, Épopée en Amérique, Imavision Productions, 1997, 13 épisodes (DVDs disponibles en magasin)
 
Anne Claire POIRIER, Les Filles du Roy, ONF, 1974, 56 min.